S/Y Lady Stardust - A Sailing Adventure

Il y a des gens qui rêvent d’aventure en mer, moi pas : je suis une fille de la montagne, j’aime la terre ferme et les horizons escarpés. Quand, pour le tournage d’un film de danse on m’a proposé de passer une semaine sur un bateau, avec mes collègues et amis, en Grèce, j’étais partagée entre l’excitation de vivre une carte postale et l’appréhension de passer une semaine de mal de mer et d’insolation.

Et puis de toute façon, en pleine pandémie, je me disais que ça ne se ferait jamais. Et pourtant – test Covid négatif en poche, comme toute l’équipe – je suis arrivée un samedi de Septembre à Corfou. L’aéroport étant tout proche du port, en 15 minutes nous étions devant Lady Stardust, notre maison flottante pour la semaine.

Sabine nous accueille et nous n’avons qu’une hâte c’est de grimper à bord. Première impression, « ah oui, ça bouge un peu » « bien oui c’est un bateau !! » On descend à l’intérieur, c’est élégant et confortable, on va être bien !

Finalement, ce sera le retour sur la terre qui sera le plus déstabilisant, le fameux «mal de terre» mélangé au coup de blues qui arrive quand on sait qu’on a vécu un moment exceptionnel

Le premier coucher de soleil sur la mer nous ébloui de beauté, on en revient pas d’être là, on s’installe dans les cabines avec la précipitation des enfants qui découvrent une nouvelle cabane.

La première nuit se passe bien, il faut apprivoiser tous ses nouveaux bruits, je suis rassurée de ne pas me sentir malade.

La semaine sera un mélange de paysages mythologiques, criques secrètes, tavernes chaleureuses, eaux tantôts turquoises, tantôts émeraudes, dauphins joueurs, apéros sur le pont, peaux salés et cheveux aux vents. On aura même un orage aussi effrayant qu’esthétiquement satisfaisant, oui, parce qu’on était quand même là pour travailler, mais dans ces conditions, ça ressemblait plus à un cadeau de la vie.

Finalement, ce sera le retour sur la terre qui sera le plus déstabilisant, le fameux «mal de terre» mélangé au coup de blues qui arrive quand on sait qu’on a vécu un moment exceptionnel. J’aime toujours autant les montagnes mais une graine d’aventure maritime a définitivement été plantée en moi… until next time Lady Stardust!